RATIONALIST INTERNATIONAL

http://www.rationalistinternational.net

Australie : la visite du pape stimule l'industrie du sexe

Le mobile du Pape : Benoît arrive en Australie
Le mobile du Pape : Benoît arrive en Australie

Alors que le pape a touché terre à Darwin, l'industrie du sexe prépare le grand boom à Sydney. Les bordels annoncent des « forfaits spéciaux visite papale » aux 125.000 délégués étrangers venus à Sydney à l'occasion des 23èmes Journées Mondiales de la Jeunesse (JMJ) qui s'y déroulent cette semaine. Les bordels et sex-shops de la ville attendent une affluence sensationnelle. Beaucoup d'établissements ont recruté du personnel supplémentaire pour faire face à la demande sexuelle tout au long de l'événement. Certains annoncent fièrement pouvoir accueillir leur pieuse clientèle internationale en plusieurs langues, avec des travailleu(r)ses du sexe parlant français, espagnol, italien, grec, arabe, thaï, coréen, népalais ou mandarin. Le « Xclusive Gentlemen's Club » offre une ristourne de 10 % aux porteurs de la carte d'accréditation officielle des JMJ. Etant l'une des plus importantes « maisons » près de l'hippodrome de Randwick, le club entend profiter de sa proximité avec la messe en plein air finale censée attirer un demi-million de pèlerins. Les grandes espérances de l'industrie du « fruit défendu » s'appuient sur une longue expérience. « Quand le concile des Eglises s'est tenu à Canberra dans les années '90, nous avons connu nos jours les plus prospères » déclare une personne du groupe industriel pornographique « Eros Association ».

Lorsque des rassemblements religieux de masse battent leur plein, il semble y avoir du sexuel dans l'air. Après le point culminant des JMJ à Rome en 2000, la messe en plein air du pape Jean-Paul II à Tor Vergata, les collecteurs de déchets découvrirent le lendemain des milliers de préservatifs usagés sur le sol du campus. La presse a publié des photos de ces trouvailles, mais le Vatican les a rageusement écartées en les prétendant truquées. Néanmoins, tous ceux qui critiquent la position doctrinale du Vatican contre le contrôle des naissances, les relations sexuelles non conjugales et le « grave péché » de contraception n'ont jamais cessé d'en plaisanter. Cela prouverait que les jeunes catholiques se moquent allègrement des enseignements réactionnaires du Vatican - ce qui serait effectivement une excellente nouvelle.

Traduction: Marie Meert